Ars Dogmatica

Pierre Legendre

Nouveautés

Juillet 2020 

Une histoire d’amour sur fond de massacres, contribution au Press-Book du film “Le Faussaire” réalisé par Volker Schlöndorff (1981). 

 

Fragment d’un manuscrit perdu de la Summa Institutionum de Placentin; Revue historique de droit français et étranger, n°3, 1956, p.436-447 repris dans Écrits juridiques du Moyen Âge occidental, Variorum Reprints, London 1988, I. 

 

Juin 2020 

Le premier ouvrage d’ARS DOGMATICA ÉDITIONS, L’Inexploré est sorti.  C’est le texte de la conférence de Pierre Legendre présentée à l’École des chartes en octobre dernier, qui s’inscrit dans la suite de De la Société comme texte et de Ce que l’Occident ne voit pas de l’Occident. Le texte a été magnifiquement mise en scène par l’atelier Pentagon et imprimé par une entreprise de renom Escourbiac, l’imprimeur.

L’Inexploré est disponible à l’achat :       

           commander ici 

et dans plusieurs librairies. 

 

Mai 2020 

Entretien avec Brigitte Lefèvre, Directrice de la danse à l’Opéra de Paris, suivi de : Un cinéma iconique par Pierre Legendre (extraits du Press-Book du film “La danse. Le Ballet de l’Opéra de Paris”. Un film de Frederick Wiseman, 2009).

 

 “Une métaphore de l’institutionnalité : la Mode” repris dans Analecta

“… Ce dont il va être ici question a pour référence une exposition tenue à Tokyo en 2010 par Aya Nishitani, architecte spécialisée dans la mode…” 

 

Avril 2020 

De la lecture dans Analecta en résonance avec les questionnements que suscite l’actualité nationale et mondiale : 

“La Jetée”

 

“Les collages qui font un État”

 

“Le côté nocturne d’un travail”

 

Janvier 2020 

 

Du nouveau dans Analecta :  “La drogue et l’institution du sujet”.

Ce texte est la retranscription d’une conférence de Pierre Legendre faite à Paris en 1991, à l’invitation de l’Association Descartes. Il a été publié dans Autour du parricide, Tome 1 des Travaux du laboratoire européen pour l’Étude de la filiation en 1995. 

 

Novembre 2019

Korpral Lorties brott. Traktat om Fadern, vient de paraître aux éditions Arche Press à Göteborg

C’est la traduction en suédois des Leçons VIII, Le crime du caporal Lortie. Traité sur le Père .

L’ouvrage se distingue par une grande sobriété et la qualité exceptionnelle de la mise en page de l’emblème de ces Leçons : les fragments d’un manteau impérial dit Manteau de l’empereur Henri II (1014-1024), vêtement rituel incarnant la Loi souveraine, où nous lisons, à travers la trame de ce vestige précieux, l’image du Souverain Maître de Justice, globe terrestre en main. Un soin particulier a aussi été apporté dans la présentation de l’ouvrage par Per Magnus Johansson et dans la traduction réalisée par Mats Leffler et Ingrid Rosen. La préface est celle de la réédition de l’ouvrage de Pierre Legendre paru en 2000, en livre de poche.

 

Octobre 2019

Pierre Legendre a présenté une conférence, à l’invitation de l’École des Chartes, dont le titre est L’Inexploré, le lundi 14 octobre 2019 à 18h (65 rue de Richelieu 75002 Paris; http://www.chartes.psl.eu/fr/actualite/inexplore). Le texte de la conférence sera très bientôt édité. 

 

Janvier 2019

Le Visage de la main

« N’y a -t-il plus d’énigmes à poser à l’homme contemporain ? »

 

Le Visage de la main est une brève introduction à la mise en scène sur la Toile d’une pensée, mûrie à l’écart des modes successives. Elle invite à la découverte et à la méditation du présent site qui est aussi un livre d’art enchanteur.

 

Le Visage de la main magnifie la chose écrite sur l’écran d’un ordinateur comme sur le papier. Il propose un accès inédit, en images et en mots, à l’œuvre de Pierre Legendre.

 

« Puisque pour l’animal parlant, le déroulement du Temps signifie que tout glisse vers sa fin et son recommencement à travers la succession des jours, j’ai conclu que mon œuvre passagère était comme la main de l’inconnu représentée sur la roche ou dessinée par quelque scribe inscrivant sa signature sur le folio du manuscrit : le visage d’une main laborieuse. » P.L.

 

L’opuscule comprend le texte d’ « Introduction à la mise en scène d’une pensée sur les planches d’internet » , et le texte spécialement rédigé pour le site, « La Fabrique de Pierre Legendre ». Il témoigne d’une entreprise de pensée qui vise à réanimer les questionnements obscurcis par les propagandes de notre époque.

Emblème

Solennel, l’oiseau magique préside à nos écrits.
Le paon étale ses plumes qui font miroir à son ombre.
Mais c’est de l’homme qu’il s’agit :
il porte son image, et il ne le sait pas.

Sous le mot Analecta,
j’offre des miettes qu’il m’est fort utile
de rassembler afin de préciser
sur quelques points ma réflexion.

Ars Dogmatica
Éditions